Autonomiser la femme pour un futur brillant.

Les femmes élèvent nos enfants et posent les bases de leur succès.

La femme joue une fonction essentielle dans l’éducation de nos enfants, elle pose les premières fondations qui constituent un véritable socle déterminant pour leur réussite dans la vie.

 

Les femmes sont de véritables innovatrices et artisanes du changement dans toute société́. Il est grand temps que nous leurs accordons cette opportunité́ d’exercer leur rôle de leadership et d’artisans de la nation en mettant fin à la violence faite contre la femme, à la dégradation de l’être féminin, et faciliter leur croissance en tant que mères et filles vers un professionnalisme et entreprenariat pouvant mener à l’éclosion et l’épanouissement de la société́ tout autour d’elles.Les femmes ont également un autre rôle important, celui d’être aussi des artisans du changement dans toute société moderne. Le moment est au grand rendez-vous pour que nous puissions reconnaître la place de choix de nos mamans, de toutes les femmes dans notre beau pays. Il est temps que nous leur donnons les outils nécessaires pour être des leaders, des vrais leaders de l’éducation sans laquelle la jeunesse d’aujourd’hui, l’élite du demain, sera complètement désorientée. Il est grand temps pour nous d’honorer et de revaloriser les femmes de la République Démocratique du Congo (R.D.C) sur toute l’étendue du territoire national.  Il est également temps de reconnaître les différents rôles hautement importants que les femmes peuvent et sont censées jouer dans la société congolaise tout en leurs accordant le respect qui leur est dû dans toute leur plénitude et aussi leur donner la chance d’avoir les mêmes opportunités que les hommes ont dans nos différentes entreprises, dans la gestion de la chose publique et aussi particulièrement dans notre gouvernement. Il est aussi, certes, fort malheureusement et très surprenant de constater que l’espoir, les rêves, et la nécessité de femmes congolaises ont été négligés. Nous mettrons fin à la violence, à la dégradation, à toute forme d’humiliation dont la femme congolaise a toujours été victime. Nous ne tolérerons plus aucune violence orchestrée contre les femmes au Congo. Je pense particulièrement à nos femmes dans l’Est du Congo qui sont victimes de viol et toute autre forme de barbarie que l’on ne peut accepter infliger à une femme ; elles ont été victimes de tant d’atrocités durant les dix dernières années qui viennent de passer sans aucune protection, garantie sécuritaire et réparation. Mon administration va créer une force spéciale de la police formée et équipée pour traquer toutes les personnes ayant perpétrées ces ignominies atroces et même ayant été impliquées à la conception de cette œuvre diabolique. Enfin pour se rassurer que la santé de ces nombreuses femmes victimes sont saines, mon administration mettra en place une autre équipe constituée des médecins du pays et de quelques autres venant des Etats-Unis pour deux objectifs principaux : 1) un contrôle médical sérologique de toutes les femmes victimes, 2) former les filles à devenir des infirmières. Nous comptons également créer des centres professionnels pour former les femmes à apprendre des métiers et encadrer les douées qui veulent poursuivre des études universitaires avancées. Partenariat avec les institutions qualifiées en vue d’autonomiser les femmes Nous travaillerons en partenariat avec les organisations internationales qui sont spécialisées dans l’autonomisation des femmes dans le but de relancer les progrès accomplis dans les domaines clés du développement économique, petite et moyenne entreprise (PME), micro crédit et business, gestion et l’entreprenariat à travers des programmes de formation, des ateliers, des écoles et des sommets qui seront centrés sur les compétences managériales, la gestion des ressources humaines et auto-suffisante et auto-développement économique. Ces programmes permettront aux femmes d’user de leur potentiel et créer un changement fondamental dans leurs vies quotidiennes particulièrement et de la société congolaise dans laquelle elles vivent.